Bruno’s kitchen – Charlotte forever…

Hommage à la fille du grand Serge, qui a sorti un album pas piqué des hannetons !

Voici un dessert facile à préparer. Nul besoin de four, seulement de moules à bords hauts. Ce sont ces mêmes qui servent à préparer un soufflé.

TOUS les fruits et TOUS les liquides sucrés peuvent être utilisés : jus de fruits, eau de fleur d’oranger, thé, infusion, lait, alcool (mixé avec un autre liquide, faut pas exagérer).

Tout est possible au gré de l’imagination et surtout des saisons !

Ingrédients (par personne) :

  1. Un moule à bords hauts (ou un grand moule pour plusieurs)

  2. 60g de fromage blanc 0% + 30g de mascarpone ou crème fraîche, ou 90g de fromage blanc non allégé (faut du gras pour le goût) ; si vous avez la flemme, une mousse fera l’affaire (nature, fruits ou chocolat)

  3. 10g de sucre glace

  4. 8-10 biscuits à la cuillère (selon taille)

  5. 5cl de liquide sucré (sauf celui auquel les esprits mal placés pensent ou alors à leurs risques et périls…)

  6. 80g de fruits

  7. Un sachet d’agar agar ou 2 feuilles de gélatine (pour 6 moules)

Tremper les feuilles de gélatine ou mélanger la poudre d’agar agar avec un peu d’eau frémissante. Jamais froide, sinon ça ne prend pas.

Mélanger fromage blanc, mascarpone ou crème fraîche avec le sucre glace puis le gélifiant. Ou bien la mousse sans ajout de sucre avec le gélifiant.

Couper un biscuit à la hauteur du moule et l’utiliser comme gabarit.

Tremper les biscuits dans le liquide et placer dans le sens de la hauteur.

– Utiliser les morceaux coupés pour tapisser le fond.

– Commencer par la préparation puis alterner avec les fruits coupés (non mixés !).

Terminer par une couche de biscuits trempés.

Entre 2h (agar agar) et 6h (gélatine) au frais avec une soucoupe lestée sur le dessus.

– Tremper le moule quelques secondes dans l’eau chaude, démouler, décorer avec des fruits ou un coulis ou une sauce chocolat et en avant Guingamp !

S’il vous reste des fruits et de la préparation, faites-en des verrines. Faut pas gâcher !

Gélatine vs agar agar

Loin de tout véganisme acharné et raisons religieuses mises à part, 3 raisons de préférer l’agar agar, gélatine issue d’une algue, à la gélatine alimentaire :

1. la composition : la gélatine est issue des restes de peau, cartilage et os (bœuf, porc ou poisson). On en extraire le collagène par mélange à de l’acide. L’agar agar est une poudre obtenue par le séchage d’algues.

2. la vitesse de prise, comptez 2h pour l’agar agar, au moins 6 pour la gélatine classique.

3. le prix, kif kif, sauf qu’on trouve moins facilement l’algue brune (hyper et boutique bio).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.