Lightnin 3 au Café de la Danse

Allez, une fois n’est pas coutume sur www.horsdoeuvre.fr, faisons des mathématiques ! Additionnez Rosemary Standley (Moriarty), Brisa Roché (dont on garde en mémoire l’album All Right Now sorti en 2010), la Canadienne Ndidi O : vous obtiendrez The Lightnin 3 et l’album Morning, Noon & Night… Ingénieuse équation de filles et de voix ayant pour simple ambition de réjouir leurs fans – et les autres – avec un album de reprises arrangées à la sauce soul épicée au rythm & blues.

C’est à la mode, me direz-vous ? Voilà pourquoi il fallait aller les voir sur scène pour se faire une opinion, chose faite le 31 octobre dernier au Café de la Danse. Un concert plein de fraîcheur à plusieurs titres : l’album venait de sortir deux jours auparavant, l’alchimie vocale avait vraiment du charme et la performance, quoique parfaitement soutenue par d’excellents musiciens, semblait encore en plein rodage.

Comme dans l’album, les titres s’enchaînent, reprises parfois insolites ou franchement jubilatoires (Do Ya Think I’m Sexy de Rod Stewart ou Bette Davis Eyes de Kim Carnes, il fallait oser !), avec cette même couleur de son live donnant parfois une impression d’improvisation. Amusant, après avoir interprété The Safety Danse – morceau emblématique des ravages synthétiques made in 80’s -, les trois chanteuses s’apostrophent en souriant : « Auraient-elles vraiment dû choisir un titre pareil ? » La connivence est là, mais on les sent encore un peu incertaines ; il y a peu de temps, après tout, elles ne se connaissaient que par leurs musiques respectives… The Lightnin 3 est ce qu’on appelle un « super groupe », une idée de producteur, ce qui ne retire rien au sel du projet.

Qu’importe, le public a l’air d’apprécier et les premiers rangs dansent. Les inflexions blues de Rosemary, la puissance vocale de Ndidi, le charme de Brisa, l’énergie des cuivres : la magie opère… Surtout que deux des demoiselles parlent parfaitement le français – normal, elles vivent à Paris ! La musique des Lightnin 3 est un appel à l’insouciance et au plaisir musical du moment, une jubilation qui, en plein cœur de l’hiver, évoque le retour des beaux jours et des festivals à venir.

Et comme il n’y a pas de hasard, le groupe devrait entamer une tournée en mai 2013. Bonne nouvelle, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.