Du Beaumes au cœur !

Fin de journée de mois d’août dans le Vaucluse, légère brise douce et enveloppante, soleil déclinant, lumières qui s’affirment. Un panorama à 360 degrés au cœur des Dentelles de Montmirail. Et voilà le décor planté. Bienvenue au Domaine de Durban, merveille de 55 hectares de vigne en étages, fleuron du muscat de Beaumes-de-Venise !

Ce vin doux naturel est unique dans la Vallée du Rhône car il est élaboré exclusivement à base de muscats petits grains, poussant sur des terres argilo-calcaires arides et maigres, bien ensoleillées. Il a pour pedigree d’avoir notamment honoré la table de la papauté d’Avignon au XIVe siècle.

Le crû de 2017 confirme la réputation de ce muscat réjouissant, en finesse et fruité. Ce vin s’exprime avec élégance et sans faire de manières. Il est juste dans sa richesse et sans aucun défaut. Un délicat équilibre entre puissance et douceur. A vrai dire, impeccable.

A.O.P. Muscat de Beaumes de Venise Vin Doux Naturel 2017 - Domaine de Durban
A.O.P. Muscat de Beaumes de Venise Vin Doux Naturel 2017 — Domaine de Durban

Sa robe est jaune-or aux reflets brillants. Les émanations florales se retrouvent à merveille au niveau gustatif. Cela dévoile un vin alcoolisé et liquoreux, extraordinairement parfumé et exotique, avec des notes d’abricot, de rose et de litchi. Son extravagance n’est pas excessive, car elle reste à la hauteur de sa noble finesse et, en plus, son acidité est la bienvenue. Le raisin gorgé de chaleur et de soleil n’exagère pas le côté sucré. Il présente même une certaine fraicheur en fin de dégustation. Le résultat est parfait pour un si joli flacon à presque 13 euros.

Ce vin ne réussit pas simplement une partition de soliste mais il est en égale mesure un second violon idéal pour l’apéritif ou le dessert, sans bouder le plaisir avec du foie gras ou des mets asiatiques. Il peut être bu dans sa jeunesse, mais aussi après avoir pris de l’âge. Un gorgonzola ou un autre roquefort lui seront des compagnons très plaisants. Il s’avère également redoutable avec des fruits comme les fraises ou le melon. Sa douceur pourra également napper la texture crémeuse de certains desserts comme les crèmes caramel ou les tartes au citron.

Alors pour rester dans la douceur estivale et accompagner les derniers rayons soyeux de cette fin de journée provençale, rien de mieux que se laisser emporter par l’ensorcelante et immortelle Ida Haendel dans son interprétation de la Sonate pour violon et piano n°3 en la min op 25 de Georges Enesco (Dans le style populaire roumain) : 1. Moderato maliconico.

Le temps est en suspension. On ne voudrait jamais que ces moments s’arrêtent.

YouTube player

Domaine de Durban
84190 Beaumes-de-Venise,
04-90-62-94-26.
www.domainedurban.com.