Ils mettent tout le monde en Trans…

…et ils sortent tous un nouvel album, ou presque ! 4 pays, 4 disques pour 4 chroniques de ceux qui font l’unanimité au sein de la rédaction d’HdO pour l’édition 2019 des Transmusicales : Shortparis, Art Melody, Acid Arab et Marc Rebillet.

Shortparis (Russie)

« Abandonnant les utilisations occidentales de la parole, il fait des mots des incantations. Il pousse la voix. Il utilise des vibrations et des qualités de voix. Il fait piétiner éperdument des rythmes. Il pilonne des sons. » Antonin Artaud, dans son Théâtre de la Cruauté, écrivait-il une critique prophétique du dernier album de Shortparis, à moins qu’il ne fasse partie des livres de chevet du groupe de Saint-Petersbourg ? Acéré comme une lame, Так закалялась сталь dévoile 9 titres implacables, rouages brillants d’une machine à danser aussi puissante que mortifère. Sonorités froides, distorsions répétitives, voix étirée se promenant d’un octave à l’autre en modulations évoquant aussi bien la liturgie orthodoxe que la New Wave du début des années 80, l’ensemble peut sembler déstabilisant au premier abord. Pourtant, il s’impose au fil des écoutes, jusqu’à envoûtement… Abandonnant définitivement la critique indirecte, utilisant l’image filmée comme un miroir où se reflète notre propre ambiguïté, Так закалялась сталь ne fait que nous inciter un peu plus à vouloir percer le mystère d’un groupe qui s’impose comme l’un des meilleurs ambassadeurs de la scène musicale de son pays d’origine.

Так закалялась сталь, sortie le 1 novembre 2019

Art Melody (Burkina Faso)

Monstrueux : voilà le mot qui vient à l’esprit à l’écoute du nouvel album du rappeur burkinabé ! Une voix éraillée à faire passer Joey Starr ou Busta Rhymes pour des enfants de cœur, un flow puissant, le tout porté par les beats inspirés de Redrum, Zoodo est clairement à devenir fou. Les 12 titres, dont certains sont en fait des interludes, s’enchaînent avec la précision d’une arme de destruction massive, insufflant leur force brute grâce à des samples bien ciblés. Ici, kora, rythmiques et chants africains, là, instrumentation à la John Barry, sans compter l’intervention des voix, Mama J, Anny Kassy ou Ami Rouge, l’ensemble est d’une force qu’on peine à retrouver dans l’immensité des productions rap actuelles. Sur certains titres, le militant Ti Pãng Kete, le très blues Sõng Maam, ou Hip Hop Tãsobê Soodse, le single, le côté Old School devient même franchement dark et ce n’en n’est que plus savoureux.

La rédemption du rap vient d’Afrique, et c’est tant mieux…

Zoodo, sortie le 15 novembre 2019

Acid Arab (France)

Définitivement techno, le tout frais Jdid (qui veut dire à priori « neuf » en arabe) ose les sonorités dures et ultra répétitives. Toujours aussi métissée, la dernière production de Guido Minisky et Hervé Carvalho nous entraîne dans un club ouvert à tous les vents de la Méditerranée. Souvent House, presque toujours Acid (à usage externe uniquement), Jdid s’aventure même jusqu’en Turquie en mêlant sonorités dark wave et synthpop. Un album résolument Trans donc, aussi bien transgenre (musical) que transfrontalier, idéalement fait pour les Trans… musicales.

A noter : petit bémol sur le titre Malek Ya Zahri pour cause d’auto-tune, ignominie formellement interdite au sein de la rédaction.

Jdid, sortie le 18 octobre 2019

Marc Rebillet (USA)

Un tel sens de la foutaise devrait être remboursé par la sécurité sociale ! Pour la paix des ménages, l’iconoclaste et américain Marc Rebillet, comme son nom ne l’indique pas, sort il y a quelques mois un album live, fruit de sa tournée européenne. Logiquement, l’album s’appelle… Europe, et chaque titre porte le nom d’une ville du vieux continent où le lascar a traîné loops et impros. Fort non? Et viral, le bonhomme s’étant fait connaître via Youtube, mais dans le genre maladie contagieuse à voir en live pour aggraver les symptômes.

A noter : ne vous fiez pas aux apparences, vrai faux Youtubeur, faux vrai farceur, Marc Rebillet est un vrai musicien. On murmure même qu’il envisagerait d’enregistrer un « vrai » album qui ne serait pas basé sur ses improvisations délirantes : à vérifier !

Europe – 26/08/2019

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Этот сайт использует Akismet для борьбы со спамом. Узнайте как обрабатываются ваши данные комментариев.