Loverman — Lovesongs

Le coup de cœur, total, pour un album ou un artiste, c’est un peu comme la quête du Graal, on n’y croit pas vraiment mais on continue à chercher, encore et encore. Et quand, enfin, vous le trouvez, vous n’osez pas en croire vos oreilles. C’est un peu l’effet que nous avait fait le single Into The Night du mystérieux, du moins à l’époque, Loverman. Un an environ et un album plus tard, le revoilà avec Lovesongs et cette fois, c’est sûr, on peut savourer avec délice la promesse tenue.

De Shht à Loverman

Le pire dans tout cela, c’est que Loverman, aka James de Graef et bruxellois de son état, n’est rien moins qu’un inconnu. On l’avait en effet déjà croisé en 2019 sur la scène des Transmusicales avec son groupe, Shht. Alors certes, il y avait déjà du Love Love Love là-dedans et un indéniable, et très belge, esprit iconoclaste, mais l’exercice de style, casse-gueule, nous avait laissé un peu sur notre faim. Comment le dadaïste James de Graef s’est-il soudain métamorphosé en singer-songwriter de génie ? Mystère. A moins que ce ne soit la faute de l’amour justement, ici incarné par l’insaisissable Daisy Ray (la très « désirée ») tour à tour muse, collaboratrice et réalisatrice de ses vidéos.

Call me your Loverman

Une chose est sûre néanmoins, James de Graef n’a rien du timide « folkeux ». Sur scène il sait nous faire vibrer de sa seule guitare, ou de son Iphone branché sur secteur, et de son cœur brisé. Et c’est avec un mélange de sensualité – irrésistible Differences Aside — et d’audace, qu’il est prêt à en découdre avec son public, gare aux apathiques ! Timbre profond et envoûtant, quelque part entre Leonard Cohen, Scott Walker première période et Nick Cave, Loverman vous retournera comme une crêpe, arrangements de cordes et sourire en coin en prime, le tout very Tinderly.

Somptueux.

Loverman sera en concert à l’Ancienne Belgique les 28 et 29 novembre (sold out), le 8 décembre aux Bars en Trans à Rennes, le 14 décembre au Cactus Club à Brugge, le 20 décembre 2023 à Anvers au Trix (sold out) et sera de retour à Paris le 14 février 2024 à la Boule Noire.