Bonnes bulles

Depuis « Les Gouttes de Dieu », le célébrissime manga consacré au vin français, le monde de la BD trinque avec joie. Pour preuve, « Châteaux Bordeaux », croqué par Espé sur un scénario de Corbeyran, sort le 2 mars 2011.

Là aussi, il est question d’héritage, de découverte de l’univers du vin et de ses secrets, et d’images féminines fortes, preuve supplémentaire d’un véritable engouement du public pour le sujet. Le tome 2 est déjà prévu pour la fin de l’année et s’intitulera « L’œnologue », tout un programme… Le récit est une saga familiale qui se passe quelque part près de Margaux, dans  le Médoc. Pour plus de réalisme, Corbeyran, originaire de la région et amateur de grands crus, est parti en repérage pendant des semaines et n’a pas hésité à consulter tous les spécialistes du milieu, qu’il s’agisse de propriétaires, d’œnologues, de maîtres de chai ou de négociants.

La saga sort chez Glénat, tout comme Les Gouttes de Dieu, dont le tome 18 est prévu pour le 20 avril 2011. Pas de hasard, Jacques Glénat, éditeur célèbre et amateur de bonnes bouteilles, est à l’origine du projet. Reste à savoir si « Châteaux Bordeaux » aura l’impact de son grand frère nippon. Rappelons en effet que l’œuvre du scénariste Tadashi Agi et du mangakaShu Okimoto(collection Seinen), a eu un impact sans précédent, allant même jusqu’à booster les ventes de vin français au Japon ! Difficile à croire mais l’on s’arrache désormais le Château Poupille ou le Mont-Pérat au pays du soleil levant pour la simple raison qu’ils sont présentés dans l’un des tomes de cette gouleyante série. Les raisons du succès sont d’ailleurs évidentes : du suspens, un vrai sens de l’énigme, une approche sensuelle du vin tout en poésie, le tout résolument didactique et bien documenté.

Envie de « Châteaux Bordeaux » ?

Envie de « Gouttes de Dieu » ?

Les gouttes de dieu
Tadashi Agi – Shu Okimoto © Glénat
Les gouttes de dieu
Tadashi Agi – Shu Okimoto © Glénat

La bande dessinée s’est ainsi trouvée de nouveaux sujets de prédilection, pour le meilleur et pour le pire. « Robert Parker – Les sept pêchés capiteux » de Simmat et Bercovici, sorti fin 2010 aux Editions 12 bis, est sans doute un peu moins réussi, quoique fort justement polémique. Pas facile de s’attaquer au système du guide Parker du vin mais avec des bulles, tout est plus facile. Les petits Mickeys ont pris de la bouteille et c’est tant mieux !

Pour en savoir plus sur le système Parker

bd-robert-parker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.