Solidays 2015 : qui voir ?

Solidays revient cette année les 26, 27 et 28 juin, et au vu de la prog’ monstrueuse, c’est peu de dire que nous sommes impatients. Puis un festival solidaire qui milite et lutte contre une maladie qui nous concerne – et nous emmerde – tous, on soutient, on applaudit, on dit bravo ! Petite sélection en vidéos de ceux qu’on attend plus particulièrement, en espérant que nos baskets ne périront pas dans la boue… (lire notre report « pluvieux » de l’an dernier).

  • Vendredi 26

Pour lancer son cru 2015, Solidays a décidé de démarrer sur les chapeaux de roue en proposant grosses têtes d’affiches et découvertes, rock bien gras et électro festive. On débute donc avec une superstar des festivals, Asaf Avidan qui est un phénomène à part. Le chanteur israélien viendra présenter sans doute son nouvel album Gold Shadow et on espère vibrer avec lui.

Si The DøBiga Ranx, Angus & Julia Stone  et Isaac Delusion devraient assurer le show sans trop de problème – chacun dans des registres bien différents -, on s’intéressera davantage à des groupes émergents de la scène française qui n’hésitent pas à assumer et revendiquer un certain romantisme dans leur musique : Kid Wise et Radio Elvis. On a vu ces derniers au Pan Piper en première partie de la Maison Tellier cet hiver dans le cadre du Mégaphone Tour, et leur fougue était plutôt prometteuse.

Côté rock, on est toujours contents de revoir le californien Hanni El Khatib qu’on suit depuis ses débuts et qu’on avait déjà pu apprécier au Trabendo ainsi qu’à Rock en Seine. A fond dans un revival 50’s plutôt réussi, sa sincérité brute est idéale pour s’éclater en mode rockabilly !

Pour le rap, hip-hop, soul, funk, reggae – bref, tout ce qu’on veut -, Le Peuple de l’Herbe, qui roule sa bosse depuis presque 20 ans, va certainement enflammer la foule comme à leur habitude. Pour le tabassage techno en règle – sans quoi un festoche digne de ce nom ne peut exister -, il y a évidemment Paul Kalbrenner, et sur un registre french touch un rien pétasse, The Avener. Parce qu’on est aussi là pour remuer notre popotin, non ?

  • Samedi 27

Ils ont dû définitivement craqué à Solidays pour cette journée. La prog’ est si dense qu’on a presqu’envie de vous dire : «  allez tout voir ! ». Du « vieux » donc, avec Cerrone (si !) et les inoxydables IAM (chiche qu’on danse le mia au milieu de Longchamp ?) ainsi que les « fausses jeunes » Brigitte ; mais aussi des Anglais énervés avec The Vaccines, une star avec Yäel Naïm (on attend son sublime Coward en live) et un Canadien péchu : Caribou. Sa prestation au Pitchfork était une vraie petite tuerie, et on espère que le caribou sauvage va lâcher les chevaux au triple galop sur l’hippodrome…

Côté électro française, c’est une véritable nouvelle vague, que dis-je un tsunami french touch qui va immerger Longchamp ce samedi : Zimmer, Rone, Château Marmont, Le Marquis, mais on attend surtout de voir ce que peut donner Feu! Chatterton en live et dont le titre La Malinche est l’un des trucs les plus irrésistibles qui soit pour remuer ses gambettes : Et je reste à Paname, Oh Oui !

  • Dimanche 28

On finit en beauté et dans un total éclectisme musical, propre à Solidays. S’ils vous restent quelques forces, vous pourrez toujours faire confiance à Yelle pour vous faire un show bien loufoque, Zebda pour vous faire tomber la chemise (avé l’accent !) ou Benjamin Booker pour vous faire danser un rock bien nerveux. Mais on compte surtout sur les Aixois de Chinese Man et le Normand Fakear, future star de l’électro française et protégé de l’écurie Nowadays, label créé par La Fine Equipe :

http://www.dailymotion.com/video/x2krkor_chinese-man-ft-a-plus-pep-love-knobody-hieroglyphics-sho-bro-official-video_music

Enfin, on conclut sur une note un peu plus douce, parce qu’on sera certainement bons à foutre à la poub’ après ces trois jours de marathon : le goupe Moriarty devrait tomber à pic et nous emmener dans son univers folk blues bien fichu, porté par la superbe voix de Rosemary Standley.

Et avant notre report de ces 3 jours, on vous souhaite un bon Solidays 2015, sortez couverts et éclatez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.