Kadebostany en live

Si au Bhoutan, l’indice de bonheur national brut a du souci à se faire, il est à son maximum en république de Kadebostany grâce au trip sonore ultra foutraque imaginé par un chef d’État totalement barré, cousin éloigné de Sacha Baron Cohen en mode Borat.

Kadebostany - Pop CollectionC’est donc avec une réjouissante fanfare balkanique dopée au hip-hop, à l’électro, au dub et à la pop, une mise en scène très travaillée et une jeune diva charismatique que le président Kadebostan a rendu son peuple accro et a de plus remporté hier soir à Paris une victoire écrasante contre la déprime de novembre en un seul set époustouflant.

Avant même d’avoir franchi les portes du Nouveau Casino, le public parisien avait déjà rallié la cause kadebostanienne et ne s’est ainsi pas fait prier pour crier sa joie et reprendre en chœur tout au long du show des singles déjà cultes tels que « Jolan » ou « Walking with a Ghost » dont les clips font le buzz sur la Toile.

À l’écoute de Pop Collection, le second album de Kadebostany, nous étions pour notre part très peu convaincus par ce projet artistique certes accrocheur, mais beaucoup trop maniéré à notre goût. En redécouvrant sur scène la voix sublime et le flow intense de la chanteuse Amina ainsi que certains titres comme « Hey ! », hymne bien mégalo et très prisé par le public, ou encore la reprise vénéneuse de  « Crazy in Love » de Beyoncé, nous avons fait à notre tour nos valises pour rejoindre au plus vite cette contrée musicale au style hors du commun et danser sur les rythmes déjantés de cette surprenante fanfare électro pop.

Kadebostany est actuellement en tournée dans toute la France et en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.