Agnes Obel

Afin de démarrer la nouvelle année en douceur, je vous propose d’oublier les bonnes résolutions et d’opter plutôt pour la contemplation, en goûtant notamment aux ballades délicates et romantiques de la chanteuse danoise Agnes Obel, dont le premier opus, Philarmonics, est sorti cet automne.

Depuis peu, je me laisse en effet bercer chaque jour par ces ritournelles envoûtantes, cette voix angélique portée par une instrumentation sobre et épurée. Philharmonique…Cela va sans dire, la jeune femme et son piano ne peuvent qu’aimer l’harmonie pour la porter aux nues avec une telle intensité, une telle élégance. Hantée par cet album de toute beauté, j’attends fébrilement le retour d’Agnes Obel sur les scènes hexagonales au mois de février. D’ici là, le clip de l’énigmatique et troublante « Riverside » va tourner en boucle.

Envie d’acheter Philarmonics d’Agnes Obel ?

5 avis pour “Agnes Obel

  • 12/03/2011

    Déjà remarquée par la pub !

  • 30/01/2011

    Islande ? Danemark ? Ce sera Danemark pour moi, même si c un peu moins varié ! J’espère qu’il va vite arriver (50% de son temps, 50% old school…) !

  • 21/01/2011

    Enivrant comme le « lilac wine »… ! Merci

  • 06/01/2011

    J’suis pas spécialement pop d’hab,
    mais pour le coup la chanson est scotchante
    merci pour ce moment de pure douceur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.