Liberty rocks !

La passerelle entre les arts, ça nous tient à cœur sur HdO ! Et s’il n’y a rien de nouveau dans le fait que la musique inspire la mode, l’initiative de Liberty of London mérite qu’on s’y arrête. En effet, plutôt que de faire poser une star du rock dans un blouson tendance, pourquoi ne pas lui demander de sélectionner, ou de créer, le tissu qui représenterait le mieux sa personnalité ou sa musique.

http://www.youtube.com/watch?v=0c-oNirk4zA

Pour la collection « Inspired by musicians », les stylistes textile ont travaillé avec des artistes aussi variés que Graham Coxon (ex Blur), Florence Welch, la très esthétique égérie de la scène brit avec son groupe Florence + the Machine (prochain album annoncé pour novembre 2011 !), ou Edwyn Collins, crooner indestructible, auteur du très bon « Losing sleep » sorti en 2010.

A noter, la création originale de ce dernier, un motif « ornithologique » qui n’est autre que la pochette de l’album, une série de dessins d’oiseaux réalisés par le chanteur lui-même pendant la longue période de convalescence qui a suivi son AVC en 2005. Décidément doué et résistant dans tous les sens du terme, Edwyn explique sa démarche artistique devant la caméra, accompagné de sa femme, et manager, Grace Maxwell.

Autres collaborations, et non des moindres, celles avec des artistes comme Storm Thorgerson, photographe et fondateur du célèbre atelier Hipgnosis. Si je vous dis qu’il a réalisé des pochettes d’albums pour Led Zeppelin, Ian Dury, Muse, Peter Gabriel et surtout les Floyd, ça vous évoque quelque chose ? Qu’il a également réalisé des clips vidéo qui ont fait date comme le « High Hopes » de ces mêmes flamands roses en 1994 ? Tremblez, et imaginez une robe, ou une chemise, réalisé à partir d’un monstrueux kaléidoscope de la pochette de Dark Side of the Moon !

http://www.youtube.com/watch?v=6i8264L8-N4

Indéniablement, Liberty rocks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.