Les séductions du palais

L’exposition LES SÉDUCTIONS DU PALAIS, Cuisiner et manger en Chine, au musée du quai Branly du 19 juin au 30 septembre 2012, présente les traditions de table chinoisesavec près de 150 objets provenant majoritairement du Musée national de Chine (également principal partenaire). Cuisine, vaisselle, ustensiles, services à thé sont évoqués au long d’un parcours chronologique, de la poterie néolithique au « service de bouche » des derniers empereurs de la dynastie Qing (1644-1912), permettant d’explorer près de 8 000 ans d’histoire chinoise !

 

Il faut le reconnaître, le thème est un peu « pointu »… De plus, la nourriture étant périssable par nature, cette exposition semble être une véritable gageure. Tout est donc évidemment focalisé sur la vaisselle, qui est également un témoin visible des techniques, progrès ou élaborations nouvelles. Et certaines pièces, pourtant « archaïques », sont absolument magnifiques. Les poteries du néolithique (7 000 – 2 000 av. J.-C.) vont se métamorphoser au fur et à mesure en de très beaux objets sous l’âge du bronze (2 000 – 220 av. J.-C.), tripodes, coupes, vases servant aussi bien pour le vin, l’alcool ou de récipients à nourriture.

Mais c’est surtout sous la dynastie Tang (618-907), quand l’empire chinois devient immense et puissant, que la préciosité de la vaisselle est la plus somptueuse. Les superbes coupes ciselées en or et argent, les coupelles, les vases, les aiguières, les gobelets sont parmi les éléments les plus luxueux de l’exposition. La dernière partie consacrée à la dynastie des Qing (les derniers empereurs) est, quant à elle, sans doute la plus variée et la plus fournie avec, par exemple, de très jolis bols en porcelaine à décors floraux en émaux polychromes (collection du musée Guimet). Une série rouge, une série jaune ! À vous de choisir !

La bonne idée savoureuse (!) est d’avoir parsemé l’exposition de recettes authentiques, loufoques ou imaginaires à essayer ou… pas, mais dont les intitulés laissent songeur…Voyez plutôt : chien braisé dans un bouillon de tortue ; pattes d’ours ; Dragon et Phénix sous le signe du bonheur… Miam ! Et pour finir, une installation vidéo est présentée aux visiteurs. Un véritable feu d’artifice ! Nommée Lazy Susan, c’est une sorte de « dinette multicolore », reprenant tous les codes de la culture chinoise – dragon, rouge et noir, or et argent, Yin et Yang, Eau et Feu –, où les plateaux tournoient, se mêlent et s’entremêlent sur une musique lancinante. C’est complètement hypnotique et absolument magnifique !

Alors oui, on reste un peu sur sa « faim » (mais où peut on goûter la somptueuse cuisine de l’Empire du Milieu ?), mais l’expo vaut le coup d’œil pour la présentation d’objets très beaux et rarement visibles en France.

Exposition du 19 juin au 30 septembre 2012.

Week-end gastronomie le 6 et 7 juillet avec soirée Before, dégustations (enfin !), ateliers et visites contées… (Accès libre)

Renseignements sur le site du musée : www.quaibranly.fr

 

Musée du quai Branly. 37 quai Branly 75007 Paris. Tel : 01 56 61 70 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.