Le Grand Restaurant de…

À l’entrée, un gros gâteau d’anniversaire, couvert d’un glaçage blanc, de ceux qu’on voit dans les séries américaines, avec une bougie à la flamme vacillante qui se consume à toute vitesse… Nous voici dans Le Grand Restaurant de Michel Blazy, l’exposition qu’il a conçue pour Le Plateau, centre d’art du 19e arrondissement de Paris qui fête cette année ses dix ans.

Mais voilà que le gâteau se tasse, semble s’écrouler sous le poids du temps. Puis, dès les premiers pas, une odeur, acidulée, un peu piquante, plutôt désagréable, vous saisit. Et des moucherons volètent… Cette exposition, où l’on est cordialement invité à manger et boire dans de drôles de conditions, nous amène à réfléchir au cycle de la vie, à l’interdépendance entre les vivants, qu’ils soient végétaux ou animaux, et à l’expérimenter concrètement.

En dégustant un carpaccio de bœuf dans une pièce infestée de moustiques, c’est le sang qui passe d’un corps à l’autre. Pour me nourrir, je dois accepter d’être à mon tour chair offerte à de voraces appétits. Au plaisir de la dégustation d’un jus d’orange fraîchement pressé se confronte le spectacle et l’odeur d’écorces d’agrumes en putréfaction.

Différentes forces sont en présence dans ce restaurant éphémère, chaque jour changeant, soumis aux transformations des matériaux organiques, envahi par l’énergie féconde des insectes et confronté à l’impact du passage de visiteurs, ramenés à leur condition de mammifères pensants.

L’exposition est jubilatoire. Elle nous invite à redevenir des gosses, explorateurs d’une grotte en forme patate ou contemplatifs d’un tableau produit par d’aléatoires traces d’escargots sur une moquette. Au détour d’expériences doucement ironiques, elle nous conduit aussi à un cheminement philosophique sur notre condition d’être humain confronté à la nécessité de s’alimenter.

©,  du 20 septembre au 18 novembre 2012, entrée gratuite

 Frac Île-de-France – Le Plateau, place Hannah-Arendt, angle de la rue des Alouettes et de la rue Carducci, 75019  Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.