Le « Millefeuille month »

Il y a quelque temps, j’ai déclaré sur HdO ma flamme pour le millefeuille, que je dévore habituellement sous sa forme la plus classique. En effet, je n’ai jamais été bouleversée  par des recettes plus originales ou plus osées de cette merveilleuse pâtisserie…

D’ailleurs, à l’occasion du Mois du millefeuille, qui s’est tenu entre le 12 septembre et le 9 octobre, j’ai testé deux des trois recettes inédites présentées lors de cette opération, le Fruity et le Vanille Croc’, et j’ai amèrement regretté d’avoir troqué mon millefeuille favori contre ces deux variantes tout à fait décevantes.

Le Fruity était ainsi très fade (j’ai à peine remarqué qu’il était aux fruits des bois) tandis que le Vanille Croc’, mêlant vanille et chocolat, était dépourvu de finesse et de légèreté.

Malgré ces deux échecs, j’ai voulu toutefois découvrir la troisième recette inédite proposée pendant le Mois du millefeuille, le Poire Croc. Un millefeuille au nom ridicule (tout comme les patronymes de ses deux camarades), mais cette fois tout à fait épatant, du moins celui élaboré par la « Boulangerie d’Isa » ! Rien d’original cependant que d’imaginer une recette de millefeuille à base de poire, chocolat et spéculoos : ce mariage gustatif ne constitue en rien une prise de risque ou une révolution des papilles, mais qu’importe !

Le Poire Croc’, à la fois léger et généreux, subtil et intense, m’a totalement séduite. Et s’il ne prendra jamais dans mon cœur de gourmande la place du millefeuille classique, cette recette nouvelle génération mériterait de devenir à son tour un incontournable des boulangeries-pâtisseries… M. Vandermeersch, bien que vous n’ayez pas participé à ce mois croustillant, on compte sur vous pour faire du Poire Croc’ le « It-millefeuille » de la saison automne/hiver 2011 !

Boulangerie d’Isa, 127 rue de Charenton, 75012 Paris – Tel : 01 43 44 57 56

Plus d’infos sur le site du Mois du millefeuille : http://www.lemoisdumillefeuille.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.